Au bord de la mer en Angleterre: stations balnéaires et côtes

Au bord de la mer en Angleterre: stations balnéaires et côtes 

La Grande Bretagne est une île, et l'Angleterre représente la moitié de cette île, et un tiers de ses côtes. Aucune ville anglaise n'est à plus de 120 kilomètres de la côte, et la majorité de la population vit à moins de 60 km de la mer. Ainsi, la côte et la mer sont des choses très importantes pour les Anglais; depuis la préhistoire, elles marquent l'histoire du pays, sa littérature, sa culture, sa gastronomie, sa société, ses mentalités, et plus récemment ses loisirs.

Déjà au cours du 18° siècle – bien avant qu'ils n'aient commencé à faire leur promenade au bord de baie des Anges à Nice, créeant ainsi la première station balnéaire méditerranéenne – les Anglais avaient déjà découvert les plaisirs du bord de mer dans leur propre pays. Ce fut vers 1750 que la ville de Brighton, à 60 km au sud de Londres, entama sa transformation de ville de pêcheurs en station balnéaire pour des Londoniens, venus profiter des avantages pour la santé de l'air et de l'eau marins. Au début du 19° siècle, c'est le Prince Régent, futur roi George IV, qui consacre la mode en faisant construire à Brighton le célèbre Pavillon Royal, conçu dans une magnifique architecture orientaliste inspirée par l'exotisme ramené de l'Inde.
Aujourd'hui, Brighton reste le joyau des grandes stations balnéaires anglaises, toute équipée pour accueillir en toute saison vacanciers, touristes.... ou grands congrès. Mais elle n'est pas seule. Au cours du 19° siècle, sur toutes les côtes anglaises, de grandes stations balnéaires se sont construites, d'abord pour les nouvelles classes moyennes des villes industrielles, plus tard pour accueillir les classes laborieuses. Jusqu'à la fin des années 1960, et le début des charters bon-marchés vers les côtes méditerranéennes, ces stations balnéaires ont été les lieux privilégiés de vacances des Anglais de toutes couches sociales. Elles restent aujourd'hui populaires, surtout parmi une clientèle plus âgée, ainsi que pour des courts séjours secondaires.

Stations balnéaires les plus populaires, par côte:
Les villes dont les noms sont écrits en gras ont une grande capacité hôtelière, et l'infrastructure pour l'accueil de grands congrès nationaux ou internationaux.
Côte sud, la Manche - d'est en ouest::
Grandes stations: Folkestone, Eastbourne, Brighton, Bournemouth, Torquay/Paignton.
Stations plus familiales: Ramsgate, Hastings, Newhaven, Worthing, Bognor Regis, stations de l'Ile de Wight, Weymouth, Exemouth
Côte ouest Atlantique, Mer d'Irlande - du sud au nord: 
Grandes stations: Weston super Mare, Blackpool, Morecambe.
Stations plus familiales: Newquay, Bude, Ilfracombe, Minehead, Fleetwood, 
Côte est, Mer du Nord - du sud au nord:
Grandes stations: Southend on Sea, Clacton, Great Yarmouth, Scarborough
Autres stations: Lowestoft, Skegness, Bridlington.

Entre les stations balnéaires: topo de la côte anglaise.

1. La côte sud de l'Angleterre, de Ramsgate à la pointe du Lézard. C'est la côte la plus appréciée par les Anglais. Elle offre de très nombreuses petites villes, autrefois villes de pêche, aujourd'hui petites villes ou petits ports, accueillant beaucoup de retraîtés. Dans sa partie est, la côte est caractérisée par de nombreuses grandes plages, parfois de sable, parfois de galets. La côte du Hampshire, entre Chichester et Poole, est particulièrement appréciée par les yachtsmen - amateurs de la voile - à cause de ses criques et de ses rades, notamment autour de l'Ile de Wight. A l'ouest de la péninsule de Portland Bill, la côte est plus rurale, avec de petites villes blotties entre les falaises à l'embouchure de rivières, comme à Lyme Regis ou à Sidmouth. A partir d'ici, et jusqu'à la pointe de la Cornouaille, la côte est bien protégée, et les sentiers côtiers attirent beaucoup de randonneurs. A l'ouest de Torquay, la côte du Devon et de la Cournouaille est rocheuse et dentelée, offrant une variété de falaises, de petites plages et de rades bien appréciées par les voiliers.

2. La côte ouest de l'Angleterre, de Land's End à la frontière écossaise. 
Partie sud. La côte nord de la Cornouaille et du Devon est très rocheuse, mais offre de belles et grandes plages de sable fin: ouvertes à la houle atlantique, ce sont les plages anglaises les plus appréciées des surfeurs. La "côte Atlantique" continue jusqu'aux alentours de la ville de Minehead, petite station balnéaire. Après, on est dans la grande estuaire du Severn, et du côté anglais, la côte est assez plate.
Partie nord: entre la frontière galloise et Morecambe, la côte est assez plate; c'est ici qu'on trouve les grandes stations balnéaires créées au 19° siècle comme lieu de détente pour les habitants des grandes villes industrielles du nord de l'Angleterre. C'est une partie de la côte qui reste très ancrée dans ses traditions, et surtout fréquentée encore de nos jours par les populations des grandes villes voisines. La station de Blackpool aime se donner des allures de petite Las Vegas; à côté de son parc d'attractions, la ville pullule de casinos, de machines à sous, de cinémas, de restaurants fast food, et autres lieux de divertissement.
Bien différente de tout cela, la côte de la Région des lacs est assez peu peuplée; à part de petites villes côtières comme St Bees ou Whitehaven, c'est une côte peu fréquentée par les touristes, car connue comme la côte à risques, à cause de l'usine de retraitement de l'uranium de Sellafield.

3 Côte est, de la Tamise à la frontière de l'Ecosse.
Malgré sa réputation de côte froide, la côte est de l'Angleterre, bordant la Mer du Nord, ne manque pas de charme. Les stations balnéaires y sont relativement rares, et par conséquent c'est une côte qui offre de longues étendues de plages assez désertées, surtout autour de l'East Anglia. Les plages par ici attirent de nombreux ornithologues, car c'est une région riche en oiseaux aquatiques sédentaires ou migrateurs. Cette partie de l'Angleterre, comme les Pays Bas de l'autre côté de la mer, est très plate, et juste à l'intérieur des terres, la région de polders et lacs attire oiseaux, pêcheurs et navigation de plaisance.
A mi-hauteur de la côte se trouve une grande baie carrée, nommée the Wash, une des zones humides d'Europe les plus importantes en termes écologiques.
Au nord du Wash, on retrouve une côte caractérisée par une diversité de falaises et de zones plates, secteur assez peu touristique. Au fait, il n'y a sur la partie nord de la côte est de l'Angleterre que deux secteurs qui attirent une certaine clientèle touristique, c'est-à-dire la côte du nord du Yorkshire, au sud du petit port historique de Whitby, et tout au nord la côte du Northumberland, rocheuse, venteuse, exposée aux rigueurs de la Mer du nord. Cette côte est célèbre pour ses châteaux et ses vieux monastères. Entre ces deux zones, entre les fleuves Tees et Tyne, on se trouve en pleine région industrielle, une de plus importante régions houillères de l'Angleterre, où autrefois les mines de charbon se dressaient sur la côte, et envoyaient même leurs ouvriers travailler à quelques kilomètres sous la mer.....



Côte nord de Cornouaille, sud ouest de l'Angleterre.




Blakpool, grande station balnéaire du nord-ouest.



Côte sud du Dorset

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus